DYS News - PwC Canada joins forces with DynaSys, a division of QAD, and expands its offering of specialized supply chain integration solutions

 

PwC Canada et DynaSys, une division de QAD qui figure parmi les leaders de l’édition de solutions collaboratives en « Demand & Supply Chain Planning » (DSCP), sont fiers d’annoncer qu’ils ont conclu une alliance stratégique qui fait de PwC l’intégrateur des solutions de gestion de la chaîne d’approvisionnement offertes par DynaSys en Amérique du Nord.

« PwC est reconnu comme un des leaders mondiaux en matière de services-conseils en opérations. En s’associant à DynaSys, PwC contribue à aider ses clients à améliorer leurs processus de planification et d’optimisation de la chaîne d’approvisionnement et à résoudre les défis qui y sont associés », explique Sébastien Doyon, associé, groupe Conseils, PwC Canada.

« DynaSys et PwC partagent la même volonté d’offrir à leurs clients des solutions flexibles à forte valeur ajoutée pour la gestion et l’optimisation de leur chaîne d’approvisionnement. Les utilisateurs actuels et futurs de nos logiciels en Amérique du Nord peuvent désormais compter sur le savoir-faire des professionnels reconnus d’une firme de premier plan comme PwC, et sur l’accès facilité aux meilleures pratiques. Ce partenariat va nous permettre d’accélérer notre croissance sur le marché nord-américain », renchérit Ariel Weil, directeur général, DynaSys.

Les équipes de PwC spécialisées en gestion de la chaîne d’approvisionnement connaissent déjà la qualité et la valeur ajoutée des solutions DynaSys. « Au cours des cinq dernières années, nous avons assuré l’implantation des solutions intégrées et collaboratives de DynaSys en Amérique du Nord dans les secteursdu « life sciences », de l’agroalimentaire, de l’automobile, du commerce de détail et de la distribution spécialisée », souligne Yanick Thibault, directeur principal, groupe Conseils, PwC Canada.

Suivez PwC sur Twitter, au @PwC_Canada_LLP, et sur Facebook, au www.facebook.com/pwccanada.

PwC Canada
PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu’ils recherchent. Plus de 5 800 associés et employés s’emploient à fournir des services de grande qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 195 000 personnes dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l’Ontario, 2015. Tous droits réservés.

PwC s’entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l’adresse : www.pwc.com/structure (en anglais seulement).

À propos de DynaSys – « Effective Enterprise Demand & Supply Chain Planning »
DynaSys, une division de QAD Inc., (NASDAQ: QADA) (NASDAQ: QADB), édite des solutions de « Demand & Supply Chain Planning » (DSCP) depuis plus de 30 ans. La suite collaborative et intégrée de DSCP DynaSys permet aux entreprises de mieux planifier et d’optimiser leurs chaînes d’approvisionnement. Les solutions DSCP de DynaSys gèrent le processus Sales & Operations Planning, fiabilisent les prévisions des ventes et optimisent les stocks et les ressources dans l’ensemble du réseau logistique. Les logiciels de DynaSys permettent à ses clients et partenaires dans les secteurs de l’agroalimentaire, des boissons, des biens de grande consommation, de la santé, de la chimie, des cosmétiques, du textile, du luxe, des technologies de pointe, de l’automobile, de la distribution et du négoce d’atteindre leurs objectifs en « Demand & Supply Chain Planning » et de devenir des « Effective Enterprises ».

Pour plus d’information sur DynaSys : www.dys.com, ou par courriel contact@dys.com

Note aux investisseurs: Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives formulées en vertu des dispositions "safe harbor" de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995, y compris, mais sans s'y limiter, les déclarations concernant les projections de chiffre d'affaires, revenus et pertes, dépenses d'investissement, plans et objectifs de gestion concernant l'activité, la performance économique future de la Société ou l'une des hypothèses sous-jacentes ou relatives à tout ce qui précède. Les déclarations prospectives sont fondées sur les attentes actuelles de la société. Des mots tels que « s'attend à », « croit », « anticipe », « pourrait », « entraînera probablement », « a l'intention de », « peut », « projette », « doit », « devrait », « pourrait », « prévoit »et les variantes de ces mots et expressions semblables visent à identifier ces déclarations prospectives. Un certain nombre de risques et d'incertitudes pourrait faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux des déclarations prospectives. Ces risques comprennent, sans s'y limiter : l'évolution de la demande pour les produits et les produits complémentaires de la société; la capacité à faire face à la demande de licences et de services; la fluctuation des revenus et des bénéfices dans l'industrie logicielle; la capacité à tirer parti de l'évolution technologique; la capacité à maintenir les taux de renouvellement de la clientèle aux niveaux actuels; les avis de tiers sur la société; la fiabilité des estimations des coûts et des bénéfices concernant les transactions et intégrations; la concurrence dans notre métier; les retards de localisation des produits de la société pour les marchés nouveaux ou existants; la capacité à recruter et fidéliser le personnel clé; les retards dans les ventes; l'évolution des charges d'exploitation, de la tarification, du calendrier de lancement de nouveaux produits, de la méthode de distribution des produits ou de la gamme de produits; l'intégration en temps opportun et efficace des entreprises nouvellement acquises; les conditions économiques générales; les variations des taux de change; et, l'environnement politique mondial. Pour une description plus détaillée des facteurs de risque liés à la société, veuillez-vous référer au dernier rapport annuel de la société sur formulaire 10-K, et en particulier, la section intitulée « Facteurs de risque » qui y figure, et aux autres rapports périodiques que la société dépose auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis par la suite. La direction ne s'engage pas à mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf tel que requis par la loi.