QAD acquièrt DynaSys S.A., éditeur de solutions de Demand & Supply Chain Planning

QAD Inc. (NASDAQ : QADA) (NASDAQ : QADB), l'un des principaux fournisseurs de logiciels d'entreprise et de services aux entreprises industrielles mondiales, a indiqué avoir racheté la société DynaSys S.A. basée à Strasbourg, un leader des solutions logicielles de planification avancée de la chaîne logistique, pour 6,0 millions d’euros (soit environ 7,5 millions de dollars US).

DynaSys a dégagé un chiffre d'affaires d'environ 5,0 millions d’euros en 2011 et compte une quarantaine de salariés. QAD devrait renforcer les marchés sur lesquels DynaSys est déjà présent et continuer à étendre la pénétration de n.SKEP, la solution phare de DynaSys, auprès de la clientèle internationale de QAD et sur le marché mondial de la planification de la chaîne logistique. DynaSys fonctionnera comme division de QAD. QAD pense que cette acquisition ajoutera des revenus supplémentaires au deuxième trimestre de l'exercice 2013 (clos le 31 juillet 2012), cependant, à l'heure actuelle, la société n'a aucun changement officiel de ses prévisions financières.

« Nous sommes enchantés d'accueillir DynaSys au sein de l'entreprise QAD », confie la présidente de QAD Pamela Lopker. « Nous nous réjouissons des capacités de planification avancée de la chaîne logistique que les solutions de DynaSys apportent à la gamme de produits QAD, ainsi que les clients de première importance qui utilisent déjà sa solution. DynaSys a développé une suite de fonctionnalités uniques dans sa solution n.SKEP qui, selon nous, profitera à nombre de nos clients mondiaux et aux autres sociétés qui cherchent à améliorer l'efficacité de leur Supply Chain. »

« Chez QAD nous voyons un avenir où chaque client peut dire qu'il est une Entreprise efficace, chaque processus métier atteignant son efficacité maximale en parfait alignement avec ses objectifs stratégiques », a poursuivi Mme Lopker. « Ce rachat contribuera à faire de cette vision une réalité en ajoutant des atouts supplémentaires à nos capacités actuelles en matière de planification avancée de la chaîne logistique. De plus, DynaSys est riche en talents comme en technologie, avec un engagement exceptionnel vis-à-vis de ses clients, et nous voyons par conséquent une forte compatibilité entre nos deux cultures d'entreprise. »

Ariel Weil, PDG de DynaSys, a été nommé directeur général de la division DynaSys de QAD.

« Nous nous réjouissons à l'idée de rejoindre QAD, et nous pensons qu'en unissant nos forces nous serons en mesure de continuer à servir nos clients actuels, ainsi que de nous développer sur d'autres marchés mondiaux. Il s'agit d’une excellente opportunité pour DynaSys, QAD, et tous nos clients », déclare M. Weil. « En tirant parti de la présence internationale de QAD nous pourrons offrir un meilleur service à nos clients actuels et futurs dans des régions géographiques supplémentaires. Nous nous réjouissons à l'idée d'un avenir plein de réussite au sein de QAD sachant que nous travaillons ensemble pour améliorer l'efficacité de la chaîne logistique mondiale, et aidons les clients à devenir des entreprises encore plus performantes. »

Créée en 1985, la société DynaSys propose une suite intégrée de solutions de prévision des ventes et  de planification de la chaîne logistique. Les clients DynaSys sont principalement en France mais aussi que dans d'autres pays européens. DynaSys est fortement présent sur les marchés de l’industrie, de l’agroalimentaire, des biens de grande consommation (CPG), de la mode et du luxe,   fournissant des solutions qui répondent à la complexité des chaînes logistiques mondiales et à la fluctuation de la demande clients. DynaSys cible également les marchés de la distribution et du négoce, où la capacité à planifier des millions d'articles simultanément est essentielle à la réussite de l'optimisation de la chaîne logistique. DynaSys compte également des clients dans l’industrie pharmaceutique, cosmétique et chimique souvent confrontés à des environnements hautement réglementés.

La solution de DynaSys, n.SKEP, est une suite entièrement intégrée de planification avancée de la chaîne logistique. n.SKEP a été construite sur une seule architecture cohérente dotée de la technologie « single click collaborative® » qui permet aux différents acteurs de la chaîne logistique d'accéder simultanément à tous les éléments de décision grâce à une base de donnée résidente en mémoire. n.SKEP utilise une interface utilisateur commune à l’ensemble de ses modules fonctionnels : prévision des ventes, planification de la distribution, de la production, des approvisionnements et optimisation globale du réseau logistique. La solution n.SKEP couvre de façon totalement intégrée l’ensemble du processus S&OP (Sales & Operations Planning). L'architecture technique de n.SKEP permet d’avoir des performances système extrêmement élevée et de faire des simulations de calculs sur de fortes volumétries de produits (plus d’un millions d’articles).

 À propos de QAD

QAD est l'un des principaux fournisseurs d'applications destinées aux entreprises industrielles mondiales spécialisées dans l'automobile, les biens de grande consommation, l'électronique, l'agroalimentaire, ainsi que les produits industriels et des sciences de la vie. Les applications QAD offrent des fonctionnalités indispensables à la gestion des ressources industrielles et de l'exploitation au sein de l'entreprise et au-delà. Elles permettent ainsi aux industriels du monde entier de collaborer avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires pour produire et livrer le bon produit, au bon prix et au bon moment. Pour plus d'informations sur QAD, téléphonez au +1 805-566-6000 ou consultez le site Web de QAD à l'adresse www.qad.com.

« QAD » est une marque déposée de QAD Inc. Toutes les autres dénominations de produits ou raisons sociales d'entreprises mentionnées dans les présentes peuvent constituer des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.

Remarque à l'intention des investisseurs : Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prévisionnelles au titre des dispositions de « règle refuge » de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Des termes, tels que « s'attend à », « pense », « prévoit », « pourrait », « est susceptible d'entraîner », « estime », « envisage de », « peut », « projette de », « devrait » et des variations de ces termes et des expressions similaires sont censés identifier ces déclarations prévisionnelles. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la société concernant ses activités, l'économie et les conditions futures. Un certain nombre de risques et d'incertitudes peuvent donner lieu à une différence substantielle entre les résultats réels et ceux figurant dans les déclarations prévisionnelles. Ces risques comprennent, sans toutefois s'y limiter, l'évolution de la demande pour les produits logiciels de la société et pour les produits qui marchent avec les produits de la société ; l'aptitude de la société à maintenir la demande en licences et en services ; l'aptitude de la société à capitaliser sur les évolutions technologiques ; l'aptitude de la société à maintenir les taux de renouvellement de la clientèle aux niveaux actuels ; la publication de leurs opinions de la part d'analystes financiers et du secteur en ce qui concerne la société, ses produits et sa technologie ; la fiabilité des estimations concernant les coûts et les avantages de la transaction et de l'intégration ; l'entrée sur le marché de nouveaux concurrents ou de nouvelles offres de concurrents existants et les annonces de nouveaux produits et avancées technologiques par ces derniers ; des retards de localisation des produits de la société pour des nouveaux marchés ou des marchés existants ; la capacité à recruter et à conserver du personnel clé ; des retards au niveau des ventes du fait de la longueur des cycles de vente ; les changements au niveau des charges d'exploitation, de la tarification, du timing des sorties de nouveaux produits, de la méthode de distribution des produits ou de la composition en produits du CA ; l'intégration en temps opportun et efficace des entreprises nouvellement acquises ; la situation économique générale ; les fluctuations des taux de change ; et l'environnement politique mondial. En outre, le chiffre d'affaires et les bénéfices dans le secteur des progiciels de gestion intégrée (ERP) sont sujets à des fluctuations. Les revenus issus des licences de logiciels, en particulier, sont sujets à des variations, une proportion importante des revenus étant réalisée au cours du dernier mois de chaque trimestre. Étant donné les marges élevées associées aux revenus issus de licences, des fluctuations modestes peuvent avoir un impact substantiel sur le résultat net. Les investisseurs ne doivent pas utiliser les résultats d'un trimestre donné, quel qu'il soit, comme référence en ce qui concerne les performances futures. Pour obtenir une description plus détaillée des facteurs de risque associés à la société et à ses secteurs d'activité, veuillez vous reporter au rapport annuel de la société sur le formulaire 10-K pour l'exercice 2012 clos au 31 janvier 2012, et en particulier, la section intitulée « Risk Factors » (facteurs de risques) qu'il contient, et figurant dans d'autres rapports périodiques déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (commission américaine de contrôle des opérations boursières).

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle publié dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

QAD Inc.


John Neale, 805-566-5117
Vice-président senior et trésorier de QAD
investor@qad.com

ou

PondelWilkinson Inc.
Laurie Berman/Rob Whetstone, 310-279-5980
investor@pondel.com